Recevez 50 $ !!!

Jours des dollars dōTERRA
delphine thierry doterra jours des dollarsPréparez-vous à gagner des dollars dōTERRA!
Février est le moment idéal pour vous inscrire à dōTERRA! Ce mois-ci seulement, vous pouvez profiter de la promotion Jours des dollars dōTERRA. Les nouveaux inscrits qui passent une commande de 150 $ recevront 50 dollars dōTERRA, qu’ils pourront utiliser pour leurs prochains achats de produits dōTERRA.

Continuer la lecture

Le microbiote intestinal régule aussi les humeurs…

Les bactéries intestinales saines produisent des substances cérébrales indispensables

L’influence du microbiote intestinal sur le psychisme

La recherche scientifique démontre aujourd’hui l’implication des bactéries intestinales sur notre psychisme. Un quart des individus de la planète a perdu la richesse de son microbiote intestinal. En le rééquilibrant, nous pouvons rééquilibrer également nos troubles mentaux.

Humeurs intestinales

Le chercheur Pierre-Marie Lledo et ses collègues de l’Institut Pasteur expliquent qu’un déséquilibre des bactéries intestinales peut provoquer un effondrement de certains métabolites, qui est responsable de l’état dépressif. Ils estiment ainsi qu’un microbiote intestinal sain contribue au fonctionnement normal du cerveau.

Repères

  • Le microbiome intestinal est une colonie d’environ 100 000 milliards de bactéries tapissant les quelque 400 m2 de sa surface;
  • Il pèse entre un et cinq kilos et se nourrit de ce que nous mangeons;
  • Il est composé en grande partie de bactéries bénéfiques;
  • Il est parfois qualifié de deuxième cerveau du corps humain;
  • Le microbiote intestinal constitue ainsi le plus grand réservoir de bactéries du corps humain.

De récentes observations ont d’ailleurs révélé une association entre troubles de l’humeur et altérations du microbiote intestinal, expliquent les chercheurs dans un communiqué publié par l’institut.

Comment fonctionne le microbiote ?

À l’intérieur du tube digestif, les bactéries vivent en communauté. Elles restent accrochées aux parois du tube digestif grâce au biofilm, un écran protecteur qui leur évite d’être entrainées par le transit intestinal. 
Le microbiote, unique à chaque individu, ne s’étend pas de façon homogène dans l’écosystème intestinal. Sa densité est minimale dans l’estomac et maximale dans le côlon.
Le microbiote intestinal est un organe stable : une fois atteint l’âge adulte, sa composition évolue peu. C’est à la naissance, puis à partir de 65-70 ans, que la diversité d’espèces qu’il abrite varie le plus.

Quel rôle joue le microbiote intestinal sur la santé ?

Le microbiote intestinal remplit trois fonctions majeures pour la santé :

  1. Digestion des aliments. Les aliments non digérés au niveau de l’intestin grêle sont fermentés par le microbiote intestinal dans le côlon. Une fonction primordiale pour notre confort digestif au quotidien et bénéfique pour le corps puisqu’elle libère dans le corps des acides gras à chaîne courte, molécules impliquées dans de nombreuses réactions de l’organisme.
  2. Effet barrière. L’organisme est protégé des bactéries indésirables grâce à l’effet barrière du microbiote intestinal, notamment des bactéries potentiellement dangereuses pour la santé humaine.
  3. Développement du système immunitaire. Le microbiote intestinal exerce une stimulation permanente sur le système immunitaire, près de 60% de nos cellules immunitaires étant contenues dans l’intestin.

Quels troubles sont liés aux déséquilibres du microbiote ?

Si le microbiote intestinal souffre d’un déséquilibre, on parle alors de dysbiose. Son impact sur la santé varie alors d’une simple dérégulation, à la pathologie voire à la disparition transitoire ou définitive des bienfaits qu’il prodigue habituellement.

Plusieurs perturbations sont aujourd’hui corrélées d’une dysbiose :

  • Troubles fonctionnels digestifs, notamment syndrome de l’intestin irritable
  • Allergies (notamment chez l’enfant)
  • MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin)
  • Infections
  • Obésité
  • Maladies métaboliques

Prenons notre santé en mains !! Demandez nous des conseils !!!

https://www.doterra.com/CA/fr/p/doterra-lifelong-vitality-pack-nhp

delphine thierry LLV doterra

BOGO Box

Évènement BOGO

Du 16 au 20 novembre seulement

delphine thierry bogo doterra huiles essentielles

Les BOGOS sont de retour!!!

_____

Qu’est-ce qu’une offre BOGO?

BOGO signifie « Buy one, get one ». Achetez le produit du jour et recevez un produit sélectionné (ou même 2!!) GRATUITEMENT. C’est donc l’occasion parfaite d’obtenir davantage pour son achat! Génial, n’est-ce pas?

 

Profitez de cet évènement pour planifier vos cadeaux des Fêtes ou pour faire des réserves de vos produits chouchous!

delphine thierry bogo doterra huiles essentielles

LA BOÎTE BOGO
C’est le concept parfait! Recevez TOUS LES PRODUITS BOGO de la semaine en un seul envoi et ne payez qu’une seule fois les frais de livraison!

La boîte comprend :
Menthe poivrée
Northern Escape (Nouveau! Mélange exclusif!)
On Guard
Copaiba
Adaptiv
Et 5 huiles additionnelles surprises!
Ebook BOGO

 

Une économie de 184$.

Limite de 3 par compte, jusqu’à épuisement des stocks.

BONNE NOUVELLE!! La boîte BOGO est disponible comme ensemble d’inscription. Si vous n’êtes pas encore l’un de nos précieux clients, c’est le moment!

L’eczéma et les huiles essentielles

QU’EST-CE QUE L’ECZÉMA ?

delphine thierry eczéma doterraL’eczéma, est une maladie de la peau qui se manifeste par une inflammation non contagieuse touchant aussi bien les adultes, les enfants que les nourrissons.

Les principaux symptômes sont des rougeurs, des vésicules, des squames et des démangeaisons. Pour ceux qui en sont atteints, des « poussées d’eczéma » apparaissent avec une aggravation des symptômes possibles. L’eczéma touche le système immunitaire et la peau, son mécanisme demeure à ce jour encore incompris. Toutefois, le recul permet d’affirmer qu’un déséquilibre de nature génétique et/ou des problèmes environnementaux peuvent en être à l’origine. De plus, son apparition est fréquemment assimilé à diverses allergies ainsi qu’à l’asthme. Quant à ses poussées, elles peuvent intervenir en répercussion à des pics de stress ou l’utilisation abusives d’irritants chimiques.

QUELLES HUILES ESSENTIELLES UTILISER POUR TRAITER L’ECZEMA ?

Quels que soient la zone touchée et le type de lésion, tout cas d’eczéma peut être soulagé avec l’aromathérapie. En effet, certaines huiles essentielles ont été testées du fait de leurs vertus sur les peaux présentant des inflammations.

 

Suite à ces études, il s’est alors avéré que ces huiles ne guérissent pas proprement dit les lésions, mais aident considérablement à soulager les symptômes et facilite le quotidien des malades. L’objectif est d’améliorer au maximum la vie de ces personnes, étant donné que c’est une pathologie très répandue avec près de 2,5 millions de sujets atteints dans le monde.

  • L’HUILE ESSENTIELLE DE CAMOMILLE ROMAINE

Autrement nommée camomille noble, la camomille romaine est surtout connue pour son utilisation en tant que tisane. Remplie de bonnes vertus, la camomille sous forme d’huile essentielle est un anti-inflammatoire puissant qui possède de nombreuses propriétés capables de traiter les différentes inflammations cutanées. De plus, elle est aussi efficace contre les diverses démangeaisons et irritations de la peau. En effet, elle agit comme un sédatif et un calmant pour vous procurer une sensation de bien-être. 

Comment l’utiliser contre l’eczéma dans ce cas ? Il suffit alors de verser deux gouttes d’huile essentielle camomille romaine dans un autre type d’huile végétale. Pour profiter du plein potentiel de cette huile essentielle, effectuez un massage sur les parties concernées par l’eczéma deux fois par jour, et cela de bon matin et le soir. La durée idéale de la cure est d’environ trois semaines. Afin de bénéficier des vertus de cette huile, il est recommandé de faire une pause d’une semaine avant de reprendre le traitement.

 

Toutefois, il est nécessaire de réaliser un test cutané avant de passer à l’étape du massage. Il est à noter que ce produit est déconseillé aux femmes enceintes de moins de trois mois de grossesse. Il en est de même pour les bébés ne dépassant pas encore l’âge de trois mois. Cette huile n’est pas non plus recommandée aux personnes atteintes d’épilepsie.

  • L’HUILE ESSENTIELLE DE GÉRANIUM ROSAT

L’huile essentielle géranium figure parmi l’huile essentielle eczéma. On l’associe avec des huiles végétales telles que le laurier, la cameline et le calendula pour adoucir et calmer les irritations causées par ce problème de peau. Afin de restaurer le confort cutané, diluez 3 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat dans n’importe quelle huile végétale. Faites un massage avec cette préparation durant 3 semaines. Après avoir terminé un traitement d’une semaine, faites une pause de 7 jours avant de recommencer la cure.

Vous pouvez inclure le gel d’aloe vera dans votre préparation dans le but de régénérer et soulager la partie concernée. L’aloe vera est réputé pour son pouvoir cicatrisant. En synergie avec l’huile essentielle de géranium rosat, il n’apporte que des bienfaits sur une peau eczémateuse. Ce mélange permet d’atténuer les rougeurs et de redonner un aspect lisse aux tissus endommagés.

Les composants de cette huile essentielle ont des vertus anti-inflammatoires et antiseptiques. Cette essence convient parfaitement à l’eczéma provoqué par une allergie ou une levure. Comme toute huile essentielle, il ne faut pas appliquer le géranium rosat pur. Il est toujours conseillé de la diluer dans une base neutre ou dans une huile végétale. Cette essence est également indiquée pour soigner l’eczéma variqueux, car elle possède des propriétés circulatoires.

L’eczéma peut aussi être déclenché par le stress et la fatigue. Dans ce cas, pensez à vous servir de l’arôme de géranium de rosat. Elle procure des bienfaits psycho émotionnels, elle combat la fatigue nerveuse et lutte contre le stress. Un bain aromatique avec le géranium apportera calme et relaxation. Grâce à ses vertus toniques et astringentes, cette huile favorisera efficacement la régénération et la cicatrisation d’une peau irritée et sèche.

  • L’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE

Sur une peau lésée et squameuse, utilisez l’huile essentielle lavande. 2 petites gouttes pures suffisent pour enlever les plaques. L’huile essentielle eczéma a pour fonction de lutter contre les éventuelles douleurs causées par la dermatose.

L’huile essentielle de lavande possède une vertu anti-inflammatoire. C’est pourquoi on la préconise pour soigner diverses maladies de la peau. La mycose, l’eczéma, le psoriasis sont tous des problèmes cutanés que cet arôme peut traiter. Il lutte contre la prolifération des champignons et calme les irritations de l’épiderme. Puisque la lavande stimule le système immunitaire, il vous faut de ce fait opter pour une solution naturelle pour guérir l’eczéma par contact. Cependant, pour éviter de se retrouver avec ce type d’eczéma, il est préférable de rester loin des allergènes.

Pour soigner les dermatoses, diluez cette huile essentielle dans une huile végétale et appliquez-en sur la zone concernée. 30 gouttes de cet arôme à mélanger avec 10 gouttes d’huile essentielle de camomille et d’un gel d’Aloès Vera permettent de cicatriser l’eczéma suintant tout en apportant un coup d’éclat à votre peau.

Il est aussi d’usage de déposer cette essence sur une compresse froide pour apaiser les démangeaisons et les douleurs provoquées par l’eczéma. En massage, la lavande aspic intervient pour soigner la peau endommagée par cette pathologie.

L’huile essentielle de lavande peut avoir une interaction médicamenteuse, il ne faut donc pas l’associer avec un médicament pharmaceutique. Cette essence est déconseillée chez les femmes enceintes et les enfants ayant moins de 6 ans.

  • L’HUILE ESSENTIELLE DE tea tree

L’huile essentielle de tea tree est considérée comme une huile à large spectre tant elle est indiquée pour soulager de nombreux maux. Elle possède des propriétés anti-infectieuses et un réel effet expectorant et anti-inflammatoire. Émolliente et radio protectrice, l’huile essentielle d’arbre à thé adoucit la peau et atténue l’apparition des brûlures dans le cadre de séances de radiothérapie. Elle renforce le système immunitaire en agissant comme un immunostimulant. Son odeur fraîche, herbacée et puissante apaise et équilibre le système nerveux. En diffusion dans une pièce, elle permet de lutter contre la fatigue et le stress.

 Le Tea Tree ou Arbre à Thé, possède un fort pouvoir anti-inflammatoire. C’est cette propriété de l’huile essentielle qui va agir sur les plaques, atténuer les démangeaisons puis les rougeurs pour finir par ne laisser aucune trace de la maladie

Lors de l’utilisation des huiles essentielles en général, pensez toujours à respecter les quantités prescrites afin de tirer profit au maximum de leur capacité. Informez-vous sur les différentes interactions existantes avec tout produit que vous allez combiner avec l’usage des huiles.

 

Croire ou ne pas croire aux huiles essentielles?

Croire ou ne pas croire aux huiles essentielles? Telle est la question!

QU’EST-CE QU’UNE HUILE ESSENTIELLE ?huiles essentielles taux vibratoire doterra delphinethierry

Une huile essentielle est la fraction odorante volatile extraite des végétaux. C’est le parfum concrétisé de la plante, un véritable concentré. Elle peut être extraite de différentes parties d’un végétal : les feuilles, les fleurs, l’écorce, le bois, le zeste et bien d’autres encore. Vous avez forcément déjà été en contact avec certaines huiles essentielles. Par exemple, lorsque vous épluchez une orange ou une clémentine, ce qui sent fort et pique les yeux, c’est son essence (= de l’huile essentielle) !

À QUOI RESSEMBLE-T-ELLE ?

Les huiles essentielles sont liquides. Elles sont huileuses mais, contrairement aux huiles végétales, elles ne sont pas grasses puisqu’elles s’évaporent. Si vous laissez un flacon ouvert, vous l’apprendrez vite à vos dépens !
Chaque huile essentielle est unique, possède son odeur et ses caractéristiques spécifiques. Certaines sont particulièrement épaisses (visqueuses), d’autres très foncées. 
Les huiles essentielles sont plus légères que l’eau et non miscibles (elles ne se mélangent pas à l’eau), ce qui permet de les séparer dans l’essencier de manière totalement naturelle.
 

POURQUOI Y A-T-IL DES HUILES ESSENTIELLES DANS LES PLANTES ?

Les plantes survivent grâce, entre autres, à leurs essences. Étant donné qu’elles ne peuvent se déplacer pour se mettre à l’abri, il leur fallait inventer un système de protection extrêmement efficace, antibiotique, anti solaire, etc. Ce sont elles, finalement, qui ont imaginé l’aromathérapie ! Les essences leur servent à séduire les insectes pollinisateurs, à se protéger des brûlures solaires, des prédateurs et des maladies, et enfin à guérir (blessures, attaques diverses…).
 

QUEL EST LE PRINCIPE ACTIF DES HUILES ESSENTIELLES ?

Il y a plus de 200 substances actives différentes dans chaque huile essentielle ! Des alcools, des éthers, des terpènes, des acétates, des cétones, des phénols… C’est l’ensemble qui lui confère ses propriétés, et non pas seulement tel principe actif. C’est aussi parce que les principes dits « actifs » sont entourés d’autres substances que notre organisme tolère les huiles essentielles. Tandis que dans les médicaments classiques, c’est justement leur « pureté » chimique (un principe actif) qui est aussi responsable de leurs effets secondaires. Les constituants « mineurs » ne sont donc pas mineurs du tout. 
 
 
QUELLES SONT LES PROPRIÉTÉS MAJEURES DES HUILES ESSENTIELLES ?
 
Elles sont extrêmement anti-infectieuses, antiseptiques et antivirales. Ce sont les seules alternatives aux antibiotiques, et elles ont largement fait la preuve de leur efficacité dans ce domaine, notamment contre les infections respiratoires. Mais leurs aptitudes couvrent des domaines bien plus larges : elles sont antidouleurs, cicatrisantes, anti hémorragiques, digestives, elles régulent l’immunité, les hormones, elles déstockent les graisses infiltrées ou renforcent les vaisseaux sanguins… À chaque huile essentielle son rôle et, pour la plupart, ses multiples activités !
 
 
SONT-ELLES VRAIMENT DES ANTIBIOTIQUES NATURELS ?
 
Oui. Certaines huiles essentielles sont extraordinairement « antibiotiques »,huile essentielle microbe doterra delphinethierry
même si l’on devrait plutôt dire « antiseptiques » dans le sens où, contrairement aux antibiotiques (« contre la vie »), elles ne détruisent pas au passage notre flore bénéfique. Un point extrêmement important, d’autant que l’on connaît désormais l’importance cruciale des microbiotes (bactéries amies) dans notre intestin mais aussi sur notre peau, dans notre bouche…
 

En tout cas, c’est pour leurs propriétés « antibiotiques » qu’elles ont été utilisées en tout premier lieu. C’est exactement pour cela que les plats traditionnels des pays chauds sont très épicés : les huiles essentielles des épices permettent de freiner le développement microbien de l’aliment. C’est aussi pour cette raison que les hommes emploient les huiles essentielles depuis des millénaires, sous forme de fumigation ou de frictions. Pourtant, ce n’est qu’en 1887 que Chamberland a pu évaluer scientifiquement les vertus antibiotiques des huiles essentielles d’origan, de girofle et de cannelle sur le Bacillus anthracis (le bacille du charbon). Le résultat a dépassé ses espérances.

Par la suite, dans l’histoire de l’aromathérapie, de nombreuses études ont rapporté la mort de microbes courants comme des plus meurtriers : diphtérie, typhoïde, colibacille et autres streptocoques, tous succombent aux huiles essentielles.
 
Les travaux ont toujours mis en évidence le très large « spectre » d’action des huiles essentielles : une toute petite huile peut combattre efficacement de nombreux germes redoutables !
 

Mais scientifiquement?

huile essentielle doterra delphinethierry
 
Il faut garder à l’esprit que l’aromathérapie, le soin par les huiles essentielles, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est une pratique relativement récente: elle n’a pas plus de deux siècles.
L’essence des plantes a néanmoins été utilisée au cours des siècles précédant le notre, mais n’avait pas toujours la forme actuelle de concentré.
 
 
La phytothérapie, ou soins par les plantes, se pratique depuis des milliers d’années. L’aromathérapie est une branche de la phytothérapie: une bonne partie de la médecine actuelle est issue de l’utilisation des plantes.
les études scientifiques sur l’action des huiles essentielles existent et sont très nombreuses. Elles s,affinent de plus en plus aujourd’hui. On connait bien l’action de composants isolés fréquemment présents dans les huiles essentielles, qui expliquent un certain nombre de leurs propriétés constatées. ce que l’on ne connait moins, mais qui suscite de plus en plus l’intérêt des chercheurs, c’est le mécanisme d’action et d’influence mutuelle de ces composants entre eux dans une huile essentielle complète, et qui lui donne toute sa puissance!

Et maintenant, croyez-vous aux huiles essentielles?

 

Taux vibratoire et les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont la force de vie des plantes.

Comme toutes substances naturelles, elles contiennent des forces et des énergies spirituelles qui agissent sur le corps spirituel, émotionnel, mental, physique et éthérique, et elles agissent sur vos vibrations d’une façon ou d’une autre.
huiles essentielles taux vibratoire doterra delphinethierry Continuer la lecture

Huiles essentielles et le système immunitaire

Huiles essentielles pour un soutien immunitaire

Il existe de nombreuses façons de renforcer votre immunité. Une façon simple consiste à ajouter des huiles essentielles stimulant le système immunitaire dans votre routine quotidienne. Les huiles essentielles sont des miracles de la nature, elles peuvent aider à améliorer naturellement le système immunitaire.
Les huiles essentielles agissent au niveau cellulaire et moléculaire ainsi qu’au niveau émotionnel et psychologique. Physiquement, elles peuvent être utilisées comme stimulant immunitaire pour prévenir ou atténuer les symptômes infectieux. huile essentielle virus doterra delphine thierry Continuer la lecture

Les huiles essentielles et les virus

Pourquoi les huiles essentielles?Huiles essentielles virus grippe doterra delphinethierry

Les molécules de certaines huiles essentielles ont démontré des propriétés antivirales variées : 

  • soit en neutralisant le virus avant sa pénétration dans la cellule,
  • soit en modifiant la capside ou l’enveloppe du virus, 
  • soit en bloquant l’accès aux cellules en se fixant sur les récepteurs utilisés par les virus,
  • soit à l’intérieur de la cellule en empêchant la réplication du virus,
  • soit en détruisant l’enveloppe protectrice du virus.

Continuer la lecture